Réhabilitation de deux tours de 180 logements à Rennes

Diversité des typologies et des usages
Le projet s’inscrit dans un contexte de requalification du quartier Maurepas-Gros-Chêne, un important programme de renouvellement urbain initié en 2016 et portant sur plus de 1 200 logements locatifs sociaux existants gérés par Archipel habitat, dont 10 tours identiques de 90 appartements chacune.
Les tours du quartier de Maurepas ont été conçues à la fin des années 50 par les architectes Jean Gérard Carré, J.M. Legrand et J. Rabinel, grandes figures de la métamorphose après-guerre de la ville de Rennes. Leur construction s’est déroulée entre 1959 et 1962.
La réhabilitation lourde des deux premières tours qui totalisent 180 logements intègre des parties communes particulières, dans le socle, à chaque étage (celliers regroupés, pièces d’appoint…) et en toiture (maison des habitants et terrasse collective). Les éléments en béton gravillonné typique de constructions publiques des années 1960 en Bretagne sont conservés. Les appartements de dimension trop réduite sont agrandis par déclassement et prolongés des loggias habitables. Une variation typologique (du studio au duplex T6) enrichit cet habitat auparavant très répétitif.
Le chantier en site vide de cette restructuration a autorisé certaines modifications importantes. Elle sert ainsi de test à la ville et au bailleur en vue d’une réhabilitation des huit autres tours du quartier.
_______________________________
Soixante ans, toujours moderne, d'Architectures n°298, Maryse Quinton.
Tour de 90 logements, Robain Guieysse / BMC2, AMC, Hors-série, Anne-Elisabeth Bertucci.
Nominations à l’Équerre d'Argent 2023.
Prix du Projet Citoyen de l'USH 2022.
Prix d’architectures 2022.
------------------------------------------ 
en association avec Atelier Robain-Guieysse, mandataire
180 logements sociaux réhabilités.
maîtrise d’ouvrage : Archipel Habitat.
avec I2C.
13 000 m² SPC | 9 M€ HT. (valeur 2018) | mission de base (loi MOP).
retour